Jeu de Rôle Magazine Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeu de Rôle Magazine Index du Forum -> Archive -> Ligue Blood Bowl JdR-Mag -> Cabal-Sat
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Mar 2 Nov - 21:23 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

J'eus pu vous faire le récit de ma vie et de mes expériences, mais sans doute cette histoire vous eûtes parue bien fade en regard de celle dont je ne saurai taire plus longtemps les faits.

Maintes ont été mes pérégrinations de par le Vieux-Monde et, aussi riches que furent mes découvertes, il est un voyage qui a marqué à jamais mon existence. A cette époque je traversais le Mootland, cette contrée peuplée de petits hommes que l'on appelle les halflings. J'avais déjà rencontré ces êtres au caractère si particulier en de nombreuses occasions, sans jamais m'habituer vraiment à leur désinvolture et leur insouciance naturelles. J'allais toutefois reconsidérer ma position à leur égard après la rencontre impromptue qui m'attendait.

Au terme de plusieurs mois passés dans leur région faite de bois clairsemés et de champs de pommes de terre, j'approchais un village du nom de Ronde-Chaumière. Je compris vite la signification de ce nom à la vue de l'architecture hors norme des lieux. Plusieurs dizaines de petites maisons aux formes circulaires s'entremêlaient les unes aux autres, en une sorte de fourmilière dont les cheminées laissaient s'échapper des fumées aux parfums de cuisine savoureuse. Ce qui tombait plutôt bien : j'avais longuement arpenté les chemins et mon estomac réclamait à corps et à cris quelque sustentation.

Très vite mon esprit oubliât pourtant l'insistance de la faim, capté désormais par des vociférations venant d'un champ voisin. En d'autres circonstances la prudence m'eût conduit à m'éloigner au plus vite, mais la curiosité l'emportât. Je me dirigeais donc en direction du bruit, lequel se faisait plus tonitruant à mesure que mes pas tremblants m'en approchait. Je m'allongeais au sommet de la bute derrière laquelle se trouvait le champ, en espérant ne pas me faire repérer et m'apprêtais à découvrir un spectacle horrible. Il n'en fût rien. Au lieu de cela, j'assistais sans doute à l'une des scènes les plus étonnantes de ma vie.

Là où devait se tenir autrefois un quelconque champ de légumes, avait été terrassé un rectangle de gazon aux abords duquel un homme à l'allure étrange s'époumonait à donner des ordres à un groupe de Halflings vêtus de courts maillots et pantalons couleur sable humide. Au dos de leur tunique chacun d'entre-eux portait une petite cape portant un chiffre et une casserole en guise de couvre-chef. Au milieu de ce terrain, deux arbres semblaient plantés là, comme pour agrémenter un décor vide de tout autre élément. L'homme - qui n'était pas un halfling, mais bien un humain - était plutôt bedonnant, à l'image de ses petits compagnons mais, plus étonnant encore, l'une de ses jambes était faite d'un simple rondin de bois. Il arborait une barbe blonde et des cheveux longs, épais et graisseux, ce qui probablement était mieux dans la mesure où cela devait cacher une mine patibulaire. Je réalisais en le voyant qu'il était à l'origine de mes craintes. Rassuré à cette vue, je me relevais et m'approchais un peu plus, sans toutefois presser la cadence, pour ne pas perturber ces braves gens dans leur activité.

L'un d'entre-eux cessa de courir en m'apercevant et me décocha un sourire. Tendant les bras dans ma direction, il me formula un message de bienvenue qui finit de me réconforter. Avant qu'il n'eût pu terminer sa phrase, l'un de ses camarades lui sauta dessus et le plaqua vigoureusement au sol. A cet instant, l'ensemble des petits hommes cessèrent de s'affairer et tournèrent leurs visage joviaux vers moi. L'homme qui semblait être leur chef me lança un regard qui, s'il n'avait été atténué par la sympathie qu'inspirait le groupe de halflings, m'aurait sans nul doute poussé à prendre mes jambes à mon cou. Il s'approcha de moi en boitillant avant de me dire sur un ton agressif : "Vous voyez pas qu'on est en plein entraînement ? Dégagez !". Je m'excusais aussi sec de les avoir interrompus, mais immédiatement mon ventre vide me rappela à l'ordre, aussi me risquais-je à lui demander où il me serait possible de me restaurer. "Nom d'un cornichon gelé, allez au village, y'a tout c'qui faut !". Je le remerciais pour cette information devenue aussi pressante que précieuse et tournais les talons derechef.

Le soir venu au village, après avoir reçu un chaleureux accueil des femmes halflings et m'être copieusement rempli la panse, je pus faire la connaissance de leurs compagnons, ceux-là même que j'avais rencontré plus tôt dans la journée. Pour fêter ma venue, un banquet fut organisé et, bien que j'eus protesté, leur signifiant qu'il n'était pas nécessaire de m'accueillir avec autant d'égards, ils insistèrent tant et tant que je ne pus refuser davantage leur hospitalité sans risquer de les offenser. Au cours de cette mémorable soirée j'appris que le village tout entier s'était trouvé une passion pour le Blood Bowl, ce sport de ballon réputé pour sa violence, après qu'ils eût recueilli Kaoteknik, un ancien joueur nordique, devenu leur coach. Bien que je ne m'étais jamais auparavant intéressé à ce sport, la brutalité me répugnant, je ne pouvais ignorer le nom de certains Star Players, dont la popularité dépassait les frontières les plus lointaines, tels que Jordell Flèche Vive ou même Griff Oberwald. Néanmoins le nom de Kaoteknik m'était totalement inconnu, et pour cause.

L'homme venu de Norsca aimait à répéter à qui voulait l'entendre qu'il avait disputé de nombreux matchs mais qu'il dû mettre fin à sa carrière suite à une mauvaise blessure, causée par une ornière sur le terrain dans laquelle il trébuchât. Un apothicaire, ayant sans doute mal relu son grimoire de médecine avant le match, se chargea de lui amputer la jambe, alors qu'il s'était tout simplement fait "une petite entorse de rien du tout", selon ses dires. J'appris plus avant dans la nuit, de source sûre, que sa version des faits était quelque peu ouatée. En réalité il n'avait, au cours de sa brève carrière, disputé qu'une rencontre contre des amazones. L'une d'entre-elles l'avait violemment fauché, lui brisant les os de la jambe. Il eût pu s'en remettre après plusieurs semaines de récupération mais, au moins sur ce point il ne mentait pas, l'apothicaire local ne devait pas être dans son état normal ce jour là. Il est dit qu'à la fin du match ses partenaires de jeu l'auraient copieusement rossé pour leur avoir fait perdre le match, suite à quoi ils l'abandonnèrent dans un chemin de terre. C'est dans un état pitoyable que des halflings le trouvèrent sur le bord de la route et le recueillirent. Ils le soignèrent, le nourrirent, le logèrent, aux frais de la grossesse.

Kaoteknik se prit d'amitié pour les halflings même si, publiquement, il se montrait sévère avec eux. Il resta chez eux un jour, puis deux, puis des semaines et des mois, jusqu'à ce que le hasard me fasse les rencontrer. Moi même je décidais au lendemain du festin de prendre congé des sympathiques habitants de Ronde-Chaumière, mais leur convivialité vint à bout de mes sentiments et me fit rester un jour, puis deux, puis des semaines...

L'équipe de Blood Bowl halfling s'était trouvé un nom en accord avec leur mode de vie : les Soupes au Lait. N'étant pas manuel ni fermier dans l'âme, je leur proposais mes services en tant que conteur de leurs aventures. Ils acceptèrent avec une joie non dissimulée et organisèrent un formidable banquet pour célébrer l'événement : grâce à moi ils allaient devenir célèbre. De par leur petitesse, leur faiblesse et leur naturelle propension à la distraction, je doutais que ce récit puisse être de longue durée et les porter au sommet de la renommée, néanmoins leur hospitalité valait bien que je leur rende la pareille. M'étant fortement attaché à cette équipe aux humeurs rieuses, je craignais pour leur vie, sachant parfaitement ce que participer au Blood Bowl signifiait. C'est ainsi que j'entamais un nouveau voyage vers l'inconnu.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 2 Nov - 21:23 (2010)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bombaazhul


Hors ligne

Inscrit le: 25 Nov 2009
Messages: 220
Localisation: Suisse
Masculin

MessagePosté le: Mer 3 Nov - 08:00 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

Joli récit. Et formidable courage  Very Happy : entraîner des Halflings, c'est sport.
En tout cas, tu n'auras que l'embarras du choix, tout le monde va vouloir étriper rencontrer tes petits gars.
_________________
Bombaazhul mage noir du 7ème enfer

Coach des Vestales d'Hécate en Saison VIII


Revenir en haut
MSN
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Mer 3 Nov - 13:07 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

Merci, je ne doute pas que vous serez nombreux à vouloir affronter mes "féroces" petites bonhommes ! J'en trépigne d'impatience. Wink

J'essaierai d'assurer le suivi du background de cette équipe au fil des matchs disputés.

A très bientôt.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Sam 6 Nov - 13:47 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

C'est à l'occasion d'un tournoi en Open que les Soupes au Lait eurent à affronter, pour le premier match de leur carrière, de terribles amazones surentrainées. Les Vestales d'Hécate de Bombaazhul comptaient bien faire barrage aux petits hommes de Ronde-Chaumière mais, loin d'être impressionnés, ceux-ci firent front et donnèrent le meilleur d'eux-même. Bien qu'amis en dehors des stades, les deux équipes n'allaient se faire aucun cadeau au cours de la rencontre...

Au coup de sifflet d'envoi, c'est du public que vint la première déconvenue. Une pluie de projectiles lancés par des supporters survoltés s'abattit sur le terrain, frappant au passage Wil le Gentil, lequel fut sonné et sorti du terrain dès la première minute de jeu. Fort heureusement le coup serait sans conséquence sur son avenir. Les amazones, en possession du ballon, profitèrent de l'événement pour tenter une percée sur le flanc gauche du terrain. Otto le fluet vit s'abattre aussitôt sur lui Michelle Pfeiffer, une blitzeur rompue à l'exercice du "vas-y que j'te pousse", et fut immédiatement jeté au sol, quelque peu groggy sous l'effet de la charge. Voilà qui, d'entrée de jeu, laissait le champ libre aux Vestales pour tenter un touchdown. Sur son banc, Kaoteknik, pestait tant et si bien que sa voix couvrait le brouhaha de la foule.

Loin d'être démoralisés, les Soupes au Lait ripostaient immédiatement. Deeproot le Branchu, homme-arbre de son état, chargea à son tour Sophie Marceau. Celle-ci ne put freiner l'imposant végétal et fut littéralement écrasée sous son poids. La pauvre amazone vit là la fin d'une carrière pourtant prometteuse. Elle succomba sans toutefois souffrir plus qu'il ne faut dans ce genre de situation. Malgré des efforts notables, les malheureux halflings ne purent cependant empêcher leur adversaire d'inscrire le premier point de la rencontre.

La balle allait être relancée, avec cette fois des Halflings, revigorés par un potage au goût exquis, à la réception. Keira Knightley engagea et Grigri le rêveur saisit la balle au bond, tel un athlète effectuant un saut magistral. Les Soupes au Lait entamaient une lente mais sereine progression vers l'en-but adverse. La suite ne fut cependant pas sans dommages : Charlize Theron fonça tête baissée sur Lary L'insolent et le sonna sévèrement, l'obligeant à quitter le terrain. Mais ce n'était rien encore face à ce qui attendait les Vestales. Catherine Zeta-Jones fit rapidement les frais d'une tentative d'esquive manquée, alors qu'elle se trouvait à portée de branches de Twiggy l'Arbre à Fruits. Le verdict fut sans appel : la mort sans sommations. Puis ce fut au tour de Uma Thurman de subir un revers de fortune. Twiggy, décidément déchaîné, lui faucha les jambes, éclatant au passage la clavicule de la malchanceuse. Claudia Schiffer fut à son tour écartée du jeu, avec néanmoins de bien moins fâcheuses conséquences. Dans un effort désespéré, Michelle Pfeiffer parvint à faire lâcher le ballon à Grigri, mais il serait récupéré très vite par Otto, lequel s'empresserait de le transmettre à son compagnon Coco le Danseur. C'est en toute fin de mi-temps que celui-ci concrétisa l'action et marqua le point de l'égalisation.

A la reprise, la situation était pour le moins compliquée pour les Vestales d'Hécate. Mais c'était sans compter sur leur sens inné de la tactique, couplée à la maladresse de halflings, décidés à jouer sur des bords de terrain où les attendaient des supporters avides de sang.

Au centre du terrain, Deeproot décida de s'enraciner au sol pour ne plus bouger jusqu'au terme du match, puis Grigri manqua le ramassage de la balle. C'était le commencement des ennuis. Les fières amazones allaient en profiter pour reprendre le dessus. Grigri fut blessé quelques instants plus tard par une Denise Richards vindicative, s'en sortant avec une commotion. Naomi Campbell s'empara de la balle puis la transmit à Denise, laquelle allait jouer le temps pour arracher la victoire. Otto fut à son tour expulsé du terrain et roué de coups par le public, suivi de très près par Polo la Marmite. Wil le Gentil manqua une esquive et sorti également sur un brancard. Et ce fut au tour de Hob la Patate de se faire sortir, lui aussi molesté par une foule des plus violente. C'eût été un moindre mal si Coco n'avait été ensuite sorti lui aussi, poursuivant une véritable "Hécate-Tombe" dans les rangs halflings. Seuls Alf le Demi-Portion, Odo le Bouffi et Twiggy pouvaient encore agir, mais les chances de parvenir à contrecarrer les plans amazoniens étaient sérieusement compromises. En tout état de cause Odo finit lui aussi par céder, se retrouvant avec un genou déboîté. En dernier ressort, Twiggy parvint à faire lâcher la balle à Denise Richards, ce qui ne suffit pas à empêcher l'inévitable. Les Vestales se regroupèrent autour de lui, décidées à lui régler son compte. L'homme-arbre se retrouva vite au sol et n'en bougea plus. C'est Monica Bellucci qui récupéra le ballon et conclut le match en marquant le touchdown de la victoire.

C'est donc sur un score de un point contre deux que les Soupes au Lait perdirent la toute première rencontre de leur histoire. Ils en tiraient cependant une certaine fierté. Il enchaînèrent un festival d'esquives adroites et sauvèrent l'honneur en ne terminant pas sans avoir marqué un touchdown. Même s'ils regrettaient la fin tragique de deux amies amazones, ils savaient désormais que les prochaines équipes à les rencontrer auraient eu connaissance de leurs prouesses et qu'elles devraient se méfier du potage miracle.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Dim 7 Nov - 12:34 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

Si le premier match des Soupes au Lait s'était soldé par une défaite, ils n'eurent à souffrir aucune perte dramatique et ils s'en réjouirent. Il allait malheureusement en être tout autrement dans leur seconde participation à l'Open Légendaire, les opposant aux nécromatiques Friday Night Riders, coachés par l'impitoyable Garall.

L'une des premières actions du match annonçait pourtant le meilleur. Twiggy l'Arbre à Fruits fit, une fois encore, la démonstration de sa puissance en sonnant violemment Aristote, un frêle zombie, dès les premières minutes. Grigri le Rêveur s'empara du ballon presque aussitôt puis, le néant total...

Magic Johnny, un loup-garou que les halflings n'oublieraient jamais, chargea Deeproot le Branchu. Sa férocité conduisit l'homme-arbre à l'infirmerie. Il échappa de justesse à une mort certaine grâce à l'intervention inespérée d'un apothicaire bien inspiré, et s'en tira avec une légère commotion. Twiggy fut quant à lui immédiatement neutralisé par un puissant golem de chair, dénommé MrGreen. L'homme-arbre tenta bien de se relever, mais il fut à nouveau plaqué comme un vulgaire roseau par un Johnny dans une forme décidément exceptionnelle.

Grigri, toujours en possession du ballon, tenta une échappée par le bord gauche du terrain. Polo la Marmite, parvenant à esquiver un nécromantique, fit mine de s'approcher de Grigri pour le soutenir dans son action, mais ses petites jambes vacillèrent sous l'effort, il chuta et se cogna le front sur un sol de pierre bien trop dur. Johnny, encore lui, en profita pour foncer sur Grigri et le pousser hors du terrain. C'est à cet instant que la carrière de Grigri prit fin : la foule en délire se rua sur lui et ne lui accorda aucun pardon. Les blessures irréversibles qu'il subit allaient lui être fatales. L'apothicaire, ayant déjà opéré, buvait tranquillement sa bloodweiser à la buvette du stade et n'intervint plus au cours de la rencontre.

Le ballon fut renvoyé dans la partie nécromantique du terrain, pendant que Twiggy se relevait mais prenait racine, décidé à ne plus fournir d'efforts. Hob la Patate, soutenu par Wil le Gentil, tenta de charger un zombie. Mais que pouvait bien faire un pauvre halfling face à la détermination des Friday Night Rider ? Il échoua et en paya les conséquences par une commotion. Karl Pied Sanglant poursuivit dans la foulée le travail de sape et assommât Coco le Danseur, le faisant sortir lui aussi du terrain. Wolfgang le Fiévreux, de l'équipe des nécromantiques,  en profita pour se saisir du ballon. Nombre des créatures de la nuit s'étaient, pendant ce temps, regroupées autour de Twiggy, décidées à lui faire rendre gorge. Le triste arbre s'en tira avec une "branche-main" écrasée, condamné à suivre la fin du match depuis la fosse des blessés. Magic Johnny était à nouveau responsable de cette sortie, si bien qu'on dit de lui qu'il fut le loup-garou du match. Puis ce fut au tour de Lary l'insolent de subir une blessure, moins grave, certes, mais suffisante pour l'obliger à rejoindre l'homme-arbre sur la touche. Wolfgang, sans menace autour de lui, s'avançait pour sa part vers la ligne de touchdown halfling.

Toujours assoiffé de sang, Johnny continua de réduire les effectifs des Soupes au Lait en envoyant Otto le Fluet dans une fosse déjà bien remplie. Ce fut sans difficulté que Wolgang inscrivit le premier point du match.

A la relance Deeproot le Branchu fit son retour. Cependant il ne daigna pas bouger le moindre branchage, sans doute déjà lucide sur l'issue du match. Gary le Sournois tenta malgré tout d'attraper la balle au sol, sans succès. Des morceaux de chair laissés sur le cuir du ballon par Wolfgang furent sans doute à l'origine de sa maladresse. Et la mi-temps fut sifflée.

Dès la reprise, l'engagement fut hasardeux, si bien que le ballon attérit dans les mains du loup-garou Atomic Steve. Avec les pertes causées dans les rangs halflings, l'ensemble des remplaçants furent mobilisés pour cette seconde période. Polo la Marmite fut le premier à sortir, sonné, suivi de Coco le Danseur qui, avec une jambe cassé, ne danserait probablement plus jamais aussi bien. Magic Johnny, qu'on ne présente plus, se chargea pour sa part d'éliminer Deeproot le Branchu en lui brisant le bras, puis en défonçant la clavicule de Falo le Calme. En tentant de s'extirper des griffes mortelles des Friday Night Riders, Wil le Gentil trébucha et se cogna le crâne sol, contraint à quitter le terrain. Atomic Steve, que rien ne pouvait arrêter, inscrivit le second touchdown, assurant la victoire à son équipe.

Le zombie Platon fit la remise en jeu et, les Friday Night Riders bénéficiant d'un blitz, s'engagèrent immédiatement dans la moitié adverse du terrain. Le revenant Karl Pied Sanglant saisit la balle au vol, sans laisser le temps aux Soupes au Lait de comprendre ce qui se passait. Sans réelle résistance en face de lui, il parvint jusqu'à la ligne d'en-but et marqua le troisième touchdown.

Grif le Timoré, dès lors que le ballon fut remis en jeu, tenta de s'en saisir, mais ce n'était pas le bon jour. Kaoteknik, assistant à la déroute de ses petits hommes, hurlait de rage sur son banc. Alf le Demi-Portion, parvenant à se soustraire des mains couvertes de sang de Magic Johnny, prit possession du ballon et tenta une passe qui, si elle avait été correctement effectuée, devait éloigner le jeu de la ligne d'en-but. Fatalité le ballon décidément glissant, retomba à ses pieds. Tob la Panse Pleine fut sonné sur la ligne médiane et expulsé du terrain, immédiatement suivi par Polo la Marmite, victime d'une commotion.

Bien que très éloigné de la zone de touchdown des nécromantiques, les chérubins de Kaoteknik, courageusement, tentèrent une dernière action d'éclat. Grif le Timoré se jeta sur la balle, laquelle reposait au sol au milieu de deux créatures de la nuit et parvint à passer le ballon avec une précision inouïe à son camarade Gary le Sournois. Mais le coup de sifflet final fut donné et il n'eut pas l'occasion d'aller très loin.

On raconte qu'après ce match Kaoteknik allait sévèrement remonter les bretelles des halflings, si bien que ses cris s'entendirent à des lieues à la ronde. Avec les pertes subies, la prochaine rencontre s'annonçait d'ores et déjà compromise.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Dim 7 Nov - 16:23 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

Après le match marathon qui les avait opposé aux nécromantiques de Garall, les Soupes au Lait s'apprêtaient à affronter les Burgundy Elfic Gunners de Fabienl. Privés de leurs piliers, les halflings reçurent pour mot d'ordre d'éviter à tout prix le contact. Pour l'occasion ils s'arrogèrent les services d'un chef cuistot dont la cuisine embaumait le stade, en espérant que cela destabiliserait leurs adversaires.

Au coup d'envoi, Kanonion Galonren, receveur elfique, s'empara du ballon. Dans les premières minutes, les Burgundy se heurtèrent à un mur de halfling et ne purent progresser. Mais c'était sans compter sur leur rapidité et leur habileté légendaires. Après quelques échanges de claques amicales, Kanonion parvint sans difficulté à aller déposer le ballon dans l'en-but Halfling, démarrant ainsi une belle série de touchdown.

Le ballon fut renvoyé loin derrière et Odo le Bouffi ne parvint pas à s'en saisir immédiatement. Il s'y prit mieux en seconde tentative et s'avança sur le flanc du terrain. C'est très maladroitement qu'il tenta une passe, la balle lui glissant des doigts. Gonmudaedon Cromelwa, receveur des Burgundy, profita de cette déconvenue pour s'en emparer. Loop le Louche, sentant le danger poindre, chargea l'elfe, mais il s'assomèrent mutuellement. Le petit homme fut sorti du terrain, visiblement bien sonné. Aearian Galonlinde, un trois-quart elfe, se chargea d'envoyer Hob la Patate rejoindre son camarade sans plus tarder. C'est finalement le blitzeur Yalayondan Wernarsyr qui récupéra le ballon et s'empressa d'aller inscire un second touchdown avant la mi-temps.

C'est à dix que les halflings entamèrent la seconde période, Loop ayant récupéré ses esprits. La cuisine des Soupes au Lait semblait opérer ses effets sur des elfes très sensibles aux délicats parfums émanant des marmites proches. Loop récupéra le ballon qui avait attérit sur la ligne médiane et reçu du soutien de Tob, Polo, Alf et Lary. Emerdor Tathdiir le blitzeur parvint cependant à le lui faire lâcher en le clouant au sol. C'est le lanceur Rochenbund Maalonel qui récupéra la balle. Il tenta de la transmettre à Yalayondan mais celui-ci, probablement perturbé par la cuisine halfling, ne parvint pas à s'en saisir. Plutôt que de tenter une percée dans le mur elfe, les Soupes au Lait organisèrent la défense au centre du terrain, puis Emerdor reprit le ballon et, cette fois, Yalayondan fut moins distrait en le réceptionnant. Les Soupes au Lait, démoralisés et sur ordre de leur coach, s'enfuyaient loin des tacles elfiques afin d'éviter la casse. Ce qui n'empêcha pas Emerdor de régler le compte d'un malheureux halfling, pendant que Yalayondan en profitait pour marquer un touchdown supplémentaire.

A la relance les elfes profitèrent d'un blitz pour investir la moitié de terrain des Soupes au Lait, alors que ceux-ci tentaient de s'approcher du ballon retombé sur le coin inférieur du terrain, proche de leur ligne de touchdown. C'est finalement Odo le Bouffi qui en prit possession, soutenu par un cercle défensif de halflings autour de lui. Au milieu du terrain Otto le Fluet se faisait sortir par Aearian puis, toujours proche de son en-but, Odo tentaient de se faufiler subrepticement en longeant la ligne de touche. Emerdor le voyant s'échapper lui couru après et l'envoya ballader hors des limites. Le public se chargea de le molester et il fut contraint à l'abandon après que sa main fut broyée. Il n'échappa à la mort que de justesse, l'apothicaire intervenant à temps pour le sauver du désastre. La balle fut renvoyée très loin à l'opposé, hors de portée immédiate des halflings. Gary le Sournois ne tarda pas à rejoindre ses compagnons sur le banc de touche, recevant un mémorable coup de pied rotatif de Gonmudaedon. C'est avec une grâce et une élégance sans nom que Rochenbund Larentholial saisit la balle et l'emmena derrière la ligne de touchdown. Le match était bel et bien plié.

Aussitôt que le ballon fut renvoyé, Emerdor chargea Tob la Panse Pleine, le blessant légèrement, mais suffisamment pour l'obliger à quitter le jeu pour le reste du temps du match. Kanonion tenta une dernière action d'éclat en traversant à toute allure le terrain, mais il manqua le ramassage du ballon. C'est à cet instant que l'arbitre siffla la fin de la rencontre.

Les Burgundy Elfic Gunners remportèrent une large victoire par quatre points à zéro et sortaient la tête haute du terrain. Les malheureux halflings, eux, s'apprêtaient à affronter le courroux de leur coach.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Kaoteknik


Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 96

MessagePosté le: Mer 10 Nov - 20:19 (2010)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait Répondre en citant

Après une série de trois défaites consécutives, les Soupes au Lait se remettaient en cause : le coach Kaoteknik était-il fiévreux ? Ses râles incéssants laissaient supposer que son état de santé n'était pas des meilleurs. Avaient-ils offensé Nuffle au point qu'il décidât de leur infliger la mort d'un camarade et les accabler d'une malchance chronique ? leurs mets n'étaient-ils pas assez bons pour leur donner la force nécessaire d'affronter des équipes à peine plus hautes de quelques pouces ?

Qu'à cela ne tienne ! Au cours d'une pause méritée ils s'adjoignirent les services d'un grand chef de guerre : le cuistot le plus renommé de leur espèce, Vinasso Vinaigre, qu'ils firent venir expressément du Mootland. Ses services n'étant pas gratuits, ils se fendirent de quelques piécettes et purent goûter à des plats d'une finesse sans égale. Parallèlement Kaoteknik leur donna des cours de placement sur le terrain, un point crucial qui leur avait tant fait défaut. Esquiver, se mettre hors de portée des baffes, gêner la progression de l'adversaire et profiter de ses faiblesses. La magie de la délicieuse cuisine de Vinasso semblait opérer : jamais auparavant les Soupes au Lait ne s'étaient montrés aussi attentifs sur le banc, alors que le coach leur donnait des leçons théoriques.

C'est dans les meilleures conditions que les petits halflings allaient poursuivre le tournoi. L'annonce de leur prochain adversaire ne les fit pas même frémir : les ogres du coach C_edd. Kaoteknik, de son côté, craignait tout de même le carnage qu'un tel match pouvait causer dans les rangs de ses chérubins.

A l'entame de la rencontre les spectateurs purent assister au grand retour des hommes-arbres, lesquels eurent le temps de se recharcher en sève. Si l'art culinaire de Vinasso avait revigoré les Soupes au Lait, les émanations s'exhalant des marmites du chef semblaient aussi perturber les mastodontes aux mines patibulaires. Qui l'eût cru ? Réputés pour se délecter habituellement de snotlings, les ogres levaient leur nez, semblant chercher d'où provenaient ces senteurs ennivrantes. Ils se pourléchaient les babines, laissant deviner une faiblesse latente qu'il faudrait à coup sûr exploiter.

Bien entendu les ogres sont ce qu'ils sont, et lorsqu'ils entendent un coup de sifflet sur un terrain, une seule chose parait les préoccuper : cogner. Et ils s'exécutèrent assez admirablement, sonnant rapidement Deeproot le branchu, faisant trébucher Twiggy l'Arbre à Fruits et menaçant des halflings survoltés. Le ballon, après une petite maladresse, fut rapidement dans les mains de nos frêles et bedonnants amis et la suite fut à sens unique. Malgré des charges à répétitions des lourdauds, les halflings enchaînaient les esquives, parvenant finalement à déborder la défense adverse et à signer un premier touchdown.

La seconde mi-temps risquait d'être moins plaisante puisque la balle serait dans les mains du Clan de la Big Dalle, l'équipe ogre, et qu'il faudrait un courage monstre aux Soupes au Lait pour tenter de la leur arracher. La cage de grosses brutes se mettait en place autour de Sxud, un snotling d'aspect fébrile, laissant peu d'espoir aux halflings de récupérer le cuir. Ils se remémorèrent néanmoins les cours de Kaoteknik et firent obstacle de leur mieux, multipliant les zones de tacles. Parfois le Blood Bowl c'est aussi une chance éhontée. L'heureux événement eut lieu : par Nuffle sait quel miracle, alors que Sxud se jouait de la défense halfling, se faufilant habilement entre deux petits hommes, il chuta malencontreusement derrière la ligne d'en-but, lâchant le ballon. Otto le Fluet se chargea immédiatement d'en prendre possession et entamait une course qui devait, au mieux, l'éloigner du danger. Ses camarades le soutinrent avec un placement digne des plus grands stratèges.

Les ogres de C_edd tentèrent bien de reprendre leur du, mais tout le monde connait l'instabilité de ces écervelés. BagDal et Grreux, deux des féroces ogres de l'équipe, entamèrent une conversation, s'interrogeant sur la raison de leur présence sur le terrain, philosophant sur l'origine du goût si particulier d'un snotling ayant été écrasé dans la boue, ou simplement admirant les papillons qui virevoltaient joyeusement par cette belle journée ensoleillée. Allez savoir ce qui parfois leur passe par l'esprit ? Ni une ni deux, Otto exploitait cette faille et s'infiltrait entre les deux étourdis, transmettait la balle à Wil le Gentil, lequel pris le large, courant si vite qu'on eût pu le confondre avec un rat des égouts. A cet instant tout était joué. Wil parvint à se mettre définitivement hors de portée des mauvais coups et à marquer le second touchdown du match, juste avant le retentissement du sifflet de l'arbitre.

Cette première victoire des Soupes au Lait les encouragea à organiser une fête que même les équipes les plus hostiles apprécièrent, à grand renforts de bloodweiser. Kaoteknik paradait comme un coq victorieux face au lion, se vantant allègrement de son savoir-faire en matière de coaching, ce que, bien sûr, personne ne prit au sérieux.
_________________
Equipe : Les Soupes au Lait - Race : Halflings - Ligue : Open Légendaire - V/N/D : 2-1-4


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:56 (2017)    Sujet du message: [RP d'équipe] Les Ana-Chroniques des Soupes au Lait

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeu de Rôle Magazine Index du Forum -> Archive -> Ligue Blood Bowl JdR-Mag -> Cabal-Sat Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com