Jeu de Rôle Magazine Index du Forum
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

GN Kelkalor du 31 juillet au 02 aout Maine et Loire (49)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeu de Rôle Magazine Index du Forum -> Le cercle des rôlistes -> Grandeur Nature -> News
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
gn kelkalor


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Mar - 23:34 (2014)    Sujet du message: GN Kelkalor du 31 juillet au 02 aout Maine et Loire (49) Répondre en citant

L'association, les jeux de la Géhenne, organise un jeu de rôle en grandeur nature le premier week-end de juillet 2014, soit du 4 au 6. Le GN aura lieu au château de Serrant, à St Georges sur Loire dans le Maine et Loire.
L'inscription est de 35 euros et ne comprend pas la nourriture car il y aura sur place une taverne tenue par des professionnels proposant des repas à 5-6 euros. Il sera, de plus, permis aux joueurs de faire des feux hors sol, sous certaines conditions, et ils pourront amener leur propre nourriture.
Il y aura sur place des toilettes sèches bien sûr, mais également des douches.

Vous trouverez ci-dessous deux présentations du monde, une courte et une plus longue.  Les inscriptions sont ouvertes et il reste des places.

Le royaume d'Altérak est le le royaume qui dirige l'Empire de Tanissie, fondé il y a maintenant deux mille ans. Cependant, la dernière grande guerre, la guerre draconique, a porté un coup sévère à l'hégémonie d'Altérak. Bien que l'Empire soit encore debout, sa situation est fragilisée...

De son coté l’Église du culte de l'Unique, la religion officielle de l'Empire, a réussi à s'imposer auprès du peuple en jouant sur son ressentiment suite à la guerre, et est devenue incontournable.

Les cultes des dieux antiques sont maintenant prohibés dans l'empire, la magie également.

Si le roi d'Altérak est encore l'empereur, il ne semble à l'heure actuelle ne plus avoir de pouvoir. Beaucoup disent qu'il ne doit son trône qu'à la protection de l’Église.

Et c'est en ces temps de troubles que réapparaît un œuf de dragon...


Le monde de Kelkalor est divisé en plusieurs îles et à leur centre un vaste continent, la Tannissie.
-A l'ouest de la Tannissie se trouve l'île d'Hoshitsuki, pays de samouraïs et de seigneurs de la guerre d'inspiration japonaise.
-A l'est se trouve l'île de Ko'nan, peuplée de barbares, qui subit actuellement une invasion des troupes du Shogun d'Hoshitsuki qui doivent faire escale dans les ports de Tannissie pour arriver jusqu'à cette île si lointaine de la leur.
-Au sud, l'île de Shiramas : désert peuplé de nomades chevauchant des chameaux et armés de cimeterres.

La Tannissie a été longtemps dirigée dans son intégralité par un empire, l'Empire de Tannissie, à l'issue d'un grand conflit provoqué par une secte de druides qui voulait exterminer les Humains jugés responsables des douleurs de la nature, conflit qui permit à une de ses nations, le royaume d'Altérak, d'annexer certaines et d'imposer aux autres un gouvernement central.

Durant deux mille ans, l'empire a ainsi fait régner sa loi sur tout le continent. Il était constitué du royaume d'Altérak, domaine de l'Empereur, du duché de Ksach, domaine confié traditionnellement à l'héritier, du duché de Sartak, duché totalement sous contrôle du roi d'Altérak, et des domaines des vassaux de l'empereur : le duché nain de Thorgol, le royaume Ellerimm des Elfes, qui ne participaient presque jamais à la politique impériale, de la principauté marchande de Mando, du royaume démocratique populaire et communautaire du Vinyamar, pays pauvre à la population faiblement instruite et dirigé par une monarchie et des conseils locaux élus au sein d'un parti unique, et enfin du marquisat de Lunian, spécialiste des écoles de magie.

Mais la situation a évolué il y a trente ans, à l'issue d'une guerre de succession provoquée par le frère aîné de l'empereur. En effet, se sentant dépossédé de ses droits après que leur père ait nommé son fils bâtard, le jeune demi-frère du duc, comme successeur, le duc de Ksach incita les dragons à se déchaîner contre la Tannissie. Le but du duc de Ksach était de se présenter en héros, en champion de la Tannissie, protégeant le peuple face aux dragons à la place de son jeune demi-frère, nouvel empereur indigne d'une fonction qu'il occupait illégitimement. Mais les dragons furent vaincus et les plans du duc Ksach révélés, il fut exécuté et c'est maintenant son fils qui règne sur Ksach.

Cette guerre a considérablement affaiblit l'empire. L'empereur a du restituer le désert d'Al'Anish, au sud-est de la Tannissie, aux Shiramas qui en avaient été dépossédés deux mille ans plus tôt ; il a également été contraint à leur céder les mines d'or du Royaume du Vinyamar, un de ses vassaux, et à diviser le duché de Sartak en deux pour leur en donner une partie et donner l'autre au Vinyamar en dédommagement.

Les Nains ont quitté l'empire, voulant retrouver leur indépendance, et le nouveau duc de Ksach, sous l'instigation de ses nobles, entreprend une véritable guerre d'extermination contre eux.

Les Elfes ont eux aussi quitté l'Empire et vivent isolés dans leur forêt d'Ellerimm, las des intrigues et complots de la cour.

Le Vinyamar a certes récupéré la moitié du duché de Sartak mais il a dû céder des terres aux Shiramas, dont des mines d'or, et à la principauté de Mando, en paiement de ses dettes, sans avoir pu donner son avis.

A cela s'ajoutent les famines, les révoltes, suite à la situation économique catastrophique d'après guerre ; et de cette situation troublée, deux groupes ont réussi à tirer leur épingle du jeu : le duc de Ksach et ses partisans, fils de l'ancien duc félon ; sa guerre contre les Nains est saluée par le peuple, qu'il arrose fréquemment de dons et de cadeaux grâce aux prises qu'il fait, et qui voient en lui un seigneur bien plus digne que l'empereur accusé de tous les maux et en premier lieu de la perte de puissance de l'Empire.

L’Église du culte de l'Unique, religion la plus répandue chez les Humains d'après guerre, religion des empereurs depuis des temps immémoriaux, a su devenir une force incontournable en aidant les plus démunis lors des famines et en expliquant les maux du monde. Tout est la faute des Elfes, des Nains et de tout ce qui n'est pas humain ou qui ne croit pas en l'Unique. Auparavant religion d’État, le culte de l'Unique est devenu la seule religion tolérée dans l'empire, pourchassant les non-Humains, les croyants des dieux antiques et les druides ainsi que les mages accusés d'utiliser des pouvoirs démoniaques, ce qui ne se fit pas sans provoquer un grand désarroi au sein du marquisat de Lunian qui perdit en même temps que ses mages toute sa puissance et sa richesse.

C'est dans ce contexte trouble, d'un Empire affaibli et divisé, avec à sa tête un empereur qui doit régner avec pour vassaux un neveu dont certains conseillers dénoncent l'ambition, mais qui a toujours montré des signes de grande loyauté, un "camarade"-roi du Vinyamar, impétueux et mécontent d'avoir vu son pays déjà si pauvre en plus appauvrit sans que l'on demande son avis, et un marquis de Lunian qui est très mécontent que l'Inquisition vienne chez lui fermer ses écoles de magie, qu'un œuf de dragon a été trouvé.

Tout le monde croyait que les dragons de Tannissie ont été exterminés il y a trente ans lors de la grande guerre draconique provoquée par l'ancien duc de Ksach. Les barbares ont des dragons, Hoshitsuki a un dragon... ils ont donc été conviés en même temps que toutes les nations du continent de Tannissie, y compris les Elfes et les Nains, bien que n'étant plus membres de l'Empire, afin de discuter de l'avenir de cet œuf. Les Shiramas ont aussi été invités, l'Empereur ayant invité toutes les délégations du monde, il ne pouvait tenir la réunion sans les inviter eux aussi après les grandes concessions qu'il a déjà été obligé de faire il y a trente ans pour obtenir une paix séparée avec eux, alors qu'ils se battaient du coté des dragons et remportaient de vifs succès.


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 7 Mar - 23:34 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
gn kelkalor


Hors ligne

Inscrit le: 27 Jan 2014
Messages: 3
Masculin

MessagePosté le: Dim 1 Fév - 20:46 (2015)    Sujet du message: GN Kelkalor du 31 juillet au 02 aout Maine et Loire (49) Répondre en citant

Salut,

L'année dernière notre GN au château de Serrant c'est super bien passé et nous organisons donc sa suite cette année.

Cette fois nous avons choisit le terrain de Brain sur Allonnes toujours dans la région ouest dans le Maine et Loire.

La PAF est de 70 euros prix qui comprend la nourriture.


Le GN aura lieu du 31 juillet au 02 aout. Ce qui explique que j'ai modifié l'intitulé du topic par rapport à l'an passé.


Voici notre forum


http://gnkelkalor.jdrforum.com/

Je mets juste un petit résumé ici vous aurez de plus amples informations sur notre forum.





Au sein de l'Empire, la noblesse est déchirée entre les partisans de l'Empereur et ses opposants.
D'un coté il y a l'Empereur soutenu par l'ordre du Rassemblement, ordre nouvellement créé et qui rassemble des représentants de tous les cultes. Pour eux l'Unique est le dieu fondateur et les autres dieux sont nés des prières des peuples, de leur interprétation du message de l'Unique, ils sont donc des avatars, des représentants de l'Unique, et tous les cultes doivent donc être respectés.
De l'autre il y a In Ecclesia Veritas, l'ordre religieux qui dirigeait l'Eglise Impériale durant 2 000 ans, jusqu'à la dernière réunion donc, et considère qu'il ne peut y avoir qu'un seul dieu, l'Unique, et que diviser les prières en autant de dieux différents c'est affaiblir l'Unique et donc le monde. Preuve en est de l'émergence de Damien de Thorn et de son culte morbide. Pour eux, si l'Unique accorde le libre-arbitre de prier pour d'autres dieux que lui, c'est pour mettre le coeur des purs à l'épreuve. L'Empereur a faillit, et la réunion internationale qu'il a mené a provoqué la mort de deux Saints Pontifes, lui même est mort et est revenu d'entre les morts, alors qu'un nécromancien voulant créer son propre culte était dans les parages, tout cela prouve que l'Empereur est indigne de régner. La bâtardise de l'Empereur, longtemps sujet tabou a été reconnue, et l'Empereur a été accusé d'hérésie par les membres de l'église traditionnelle qui a prit le nom d'Eglise Véritable. Le duc de Ksach, héritier légitime du trône a échappé à l'accusation d'hérésie mais n'a pas été reconnu comme le successeur légitime de l'Empereur par l'Eglise Véritable du fait de son soutien à l'Empereur. Son cas est en suspens.

L'Eglise Véritable a prit possession de l'ancien duché de Sartak duché qui avait été divisé entre le Royaume Démocratique Populaire et Communautaire du Vinyamar et l'émirat de Shiramas. Le Vinyamar lui a gracieusement cédé la moité qu'il détenait, en échange du soutien financier de l'Eglise pour faire face à une situation économique catastrophique, et l'a aidé à prendre possession de l'autre moitié.
La capitale du Sartak, un temps occupée par les mercenaires de l'ancien Emir du Shiramas, a été prise par les armées croisées, et l'Eglise Véritable en a fait sa capitale.

L'Eglise Véritable a ensuite mené une croisade, au nord dans les montagnes dominées par les nains en profitant de leur faiblesse après que ceux-ci aient envoyé la plupart des leurs réoccuper d'autres montagnes que la Principauté Marchande de Mando leur a cédé, et au sud dans le désert d'Al'Anih afin de bouter les infidèles Shiramas hors du continent.


L'Eglise Véritable reconnait l'Empire mais plus l'Empereur car elle le considère comme bâtard et hérétique donc comme étant deux fois illégitime, et a fait du roi du Vinyamar le lieutenant-général de l'Empire.

Dans les faits cela se traduit par une situation ambiguë où deux groupes se proclament comme les représentants légitimes de l'Empire, d'un coté l'Empereur, qui doit faire face à une fronde dans son royaumes de la plupart des nobles, soutiens zélés et intéressés de l'Eglise Véritable, mais soutenu par son neveu et héritier le duc de Ksach qui lui même doit faire face aux mêmes difficultés, mais qui peut compter également sur le soutien du comté de Colona, nouvellement créé sur les terres que le duché de Ksach avait prit sur les nains, et sur le marquisat de Lunian, ainsi que l'ordre du Rassemblement qui recueille les croyants de tous les dieux et de l'autre la théocratie de Sartak, dirigée par un nouveau Saint Pontife et l'Eglise Véritable, soutenue par le Royaume Démocratique Populaire et Communautaire du Vinyamar, qui gagne une respectabilité en fournissant armes et hommes aux armées croisées de l'Eglise Véritable. Le roi du Vinyamar, jusque là méprisé par la noblesse impériale commence à être toléré par celle-ci, même si elle n'est pas dupe et qu'elle se doute bien qu'il vise le pouvoir suprême en cumulant les titres honorifiques que lui attribue l'Eglise Véritable en échange de son soutien.


Tout cela ne fait pas les affaires des elfes qui n'ont pas perdu de vue qu'un danger pour la paix du monde s'est présenté de lui-même à la dernière réunion, Damien de Thorn, qui entend supplanter tous les dieux existants.


De leurs cotés, les barbares et Hoshitsuki ont fait la paix grâce à la dernière réunion, mais chacun conserve des difficultés qu'ils entendent bien résoudre à cette réunion là. Le chef des barbares a réussi à se faire reconnaître comme le roi des barbares, tandis que le Shogun ne peut plus cacher la fragilité de son empereur, vieux de plusieurs centaines d'années, et qu'il doit faire face à des mouvements rebelles de certains seigneurs de guerre qui commencent à se préparer pour prendre sa place quand leur empereur sera mort.


La principauté de Mando a réussit le tour de force d'évacuer les "Trois soeurs" montagnes qu'elle occupait et où était situé sa capitale, ancienne capitale naine qu'elle leur a cédé lors de la précédente réunion. Malheureusement les drows, avertis que sous cette capitale se situait également leur ancienne capitale à eux, avec enfermée par les nains il y a des millénaires, un avatar de leur déesse, se sont précipités en masse pour prendre possession des montagnes.

Les drows étaient plus proches et beaucoup nombreux que les nains venus prendre possession des lieux. Les nains venus se sont fait massacrer et le duché de Thorgol, des nains, a dû envoyer la plupart de ses guerriers en renfort, ouvrant la voie à l'Eglise Véritable pour les massacrer dans leurs montagnes.
S'il ne reste maintenant plus de nains dans les montagnes de Thorgol, tous ayant été massacrés par l'Eglise Véritable, ceux-ci ont tout de même réussi à repousser les drows dans les tréfonds des souterrains, et depuis une guerre d'escarmouche a lieu entre drows et nains.

Le sort de la principauté de Mando n'est plus enviable, le prince de Mando a réussit à bâtir une nouvelle et riche capitale suite au déplacement de l'ancienne en quittant les Trois Soeurs, en terrain découvert cette fois, loin des protections qu'offraient les montagnes.

Le Camarade Commissaire aux Finances du Vinyamar, Don Archimboldo di Colombo, qui a notamment aidé aux contacts entre l'Eglise Véritable et le Vinyamar, a "convaincu" le prince de Mando d'accepter la "protection" du Vinyamar en faisant une démonstration de force en envoyant 500 000 fantassins aux portes de la cité fraîchement construite et dont les murs n'étaient encore pas bien hauts. En échange de cette "protection" la dette du Vinyamar auprès de Mando fut annulée et la Principauté paye au Vinyamar un "loyer" pour profiter des "services de protection" des garnisons du Vinyamar implantées un peu partout sur son territoire.

Colombo le traitre, comme il est nommé ainsi dans la Principauté a échappé à 12 tentatives d'assassinats, mais est sans conteste l'homme le plus puissant du Vinyamar après le camarade roi.



Le marquisat de Lunian a put rouvrir ses écoles de magie et se concentre sur la redécouverte de son savoir, l'inquisition ayant fait d'énormes ravages. Un traité de non-agression a été conclut avec le Vinyamar en échange de la cession de terres, si l'Empereur s'est opposé à cette annexion, il n'a put prendre la moindre action de sanction, ses forces militaires étant divisées entre des nobles dont il ne peut s'assurer de la loyauté pour une bonne partie d'entre-eux.

Le comté de Colona se reconstruit après 30 années de guerre contre les nains, et a permit à quelques nains de s'enfuir pour éviter les massacres des montagnes de Thorgol. Il voit d'un très mauvais oeil la toute proche et toute puissante Théocratie de Sartak aux mains de l'Eglise Véritable et de ses armées dirigées par un ancien gardien de l'Empire, Salengro le sanguinaire, nouveau Defensor Fidei, défenseur de la foi, et craint de voir les armées croisées déferler sur son territoire maintenant que les nains ont été chassés des montagnes.





http://gnkelkalor.jdrforum.com/


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:17 (2017)    Sujet du message: GN Kelkalor du 31 juillet au 02 aout Maine et Loire (49)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Jeu de Rôle Magazine Index du Forum -> Le cercle des rôlistes -> Grandeur Nature -> News Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB and iRn
Traduction par : phpBB-fr.com